cours maths 6ème

Mise à jour le 8 septembre 2019 | cours 6ème  

La division euclidienne et décimale : cours de maths en 6ème en PDF

I.La division Euclidienne :

Euclide d’Alexandrie  [Egypte]  né vers 325 av J.C et mort vers 265 av J.C.

Euclide

Définition :

Une division définit une situation de partage.

La quantité à partager est appelée dividende et le nombre de parts le diviseur.

La quantité par part est appelé le quotient.

La division est euclidienne lorsque le dividende, le diviseur et le quotient sont entiers.

Exemple :

On dispose de 789 fleurs. On veut faire des bouquets contenant 12 fleurs.

Combien y-aura-t-il de fleurs par bouquet?Combien restera-t-il de fleurs ?

division euclidienne

Il y aura 65 bouquets de 12 fleurs et il restera 9 fleurs.

Remarque :

L’égalité euclidienne qui traduit cette division est 789=65\times 12+9

II. Multiples et diviseurs  d’un entier :

Propriété :

Si le reste de la division euclidienne de a par b (b\neq0) est égal à zéro ,alors on dit que : a est un multiple de b ;

ou que : b est un diviseur de a ;

ou encore que : a est divisible par b.

Exemple :

Effectuons la division euclidienne de 1 944 par 36.

division euclidienne

Le reste est nul donc 1 944 est un multiple de 36.

En effet, 1944=54\times 36+0.

C’est à dire : 1 944 = 54 \times 36

Donc : 1 944 est un multiple de 36 mais aussi de 54 ;

36 est un diviseur de 1 944 mais 54 est aussi un diviseur de 1 944 ;

1 944 est divisible par 36 mais aussi par 54.

III. Critères de divisibilité :

Propriété :

Pour savoir si un nombre est divisible par certains chiffres, on utilise les critères suivants :Un nombre est divisible par :

• 2 s’il se termine par 0, 2, 4, 6 ou 8 ;

• 5 s’il se termine par 0 ou 5 ;

• 10 s’il se termine par 0 ;

• 3 si la somme de ses chiffres est un multiple de 3 ;

• 9 si la somme de ses chiffres est un multiple de 9 ;

• 4 lorsque le nombre formé par les deux derniers chiffres est divisible par 4.

Exemples :

  •  512 est divisible par 2 car il se termine par 2.
  • 305 est divisible par 5 car il se termine par 5.
  • 135 n’est pas divisible par 10 car il ne se termine pas par 0.
  •  516 est divisible par 3 car 5+1+6=12 et 12 est un multiple de 3 (12=4×3+0).
  • 936 est divisible par 9 car 9+3+6=18 et 18 est un multiple de 9 (18=9×2+0).
  • 728 est divisible par 4 car 28 est divisible par 4 (28=7×4+0).

IV. La division décimale

Définition :

Le quotient d’un nombre décimal a par un nombre entier non nul b est le nombre qui, multipliépar b, donne a. Autrement dit, ce quotient est le facteur manquant dans la multiplication à trous

suivante : b\times ...=a.

Effectuer la division décimale du nombre a par le nombre b, c’est calculer la valeur exacte (ou une

valeur approchée) de ce quotient.

Exemple :

Calculer le quotient de 21,84 par  3.

Poser division décimale

A retenir : Au moment où l’on abaisse le chiffre des dixièmes dans le dividende, on pose une virgule dans le quotient.

V. Division par 10, 100, 1000,….

Règle :

Pour diviser un nombre décimal par 10, il suffit de décaler la virgule de 1 rang vers la gauche.Pour diviser un nombre décimal par 100, il suffit de décaler la virgule de 2 rangs vers la gauche.

Pour diviser un nombre décimal par 1 000, il suffit de décaler la virgule de 3 rangs vers la gauche. etc…

(on complétera par des zéros si nécessaire)

Exemples :

56÷10= 5,6 ;    14,4÷100= 0,144 ;     52÷1 000= 0,52


Télécharger puis imprimer cette fiche en PDF

Télécharger ou imprimer cette fiche «la division euclidienne et décimale : cours de maths en 6ème en PDF» au format PDF afin de pouvoir travailler en totale autonomie.

Les dernières fiches mises à jour

Les fiches d'exercices les plus consultées


D'autres fiches similaires
Maths PDF

GRATUIT
VOIR
Monter