cours terminale

Nombres complexes : cours de maths en terminale S en PDF

Nombres complexes avec un cours sur les propriétés algébriques, les vecteurs et les représentations géométriques des nombres complexes en terminale scientifique.

I.Forme algébrique d’un nombre complexe

Théorème et définition :

Il existe un ensemble de nombres noté \mathbb{C}, dont les éléments sont appelés les nombres complexes, tel que :

  • \mathbb{C} contient l’ensemble \mathbb{R} des nombres réels;
  • les règles de calculs dans \mathbb{C} sont les mêmes que dans \mathbb{R};
  • \mathbb{C} contient un élément noté i tel que i^2=-1;
  • tout nombre complexe z peut s’écrire de manière unique sous la forme z=x+iy avec x et y deux nombres réels (cette écriture s’appelle l’écriture algébrique du nombre complexe z).Le nombre x est appelé partie réel (notée Re(z)) du nombre z et le nombre y est appelé partie imaginaire (notée Im(z)) du nombre complexe z.

ensembles nombres

Exemple :

Le nombre z=\sqrt{3}+2i est un nombre complexe.

\sqrt{3} est sa partie réelle et 2 est sa partie imaginaire.

Propriétés :

  • z est un nombre réel si et seulement si Im(z)=0.
  • z est un imaginaire pur si et seulement si Re(z)=0.

II.Conjugué d’un nombre complexe

Définition :

On considère z un nombre complexe dont la forme algébrique est z=x+iy avec x et y deux nombres réels.On appelle conjugué du nombre z, le nombre complexe, noté \overline{z}, tel que \overline{z}=x-iy.

Exemple :

\overline{1+3i}=1-3i  et \overline{2-5i}=2+5i.

Propriétés :

On considère deux nombres complexes z et z'.Nous avons les propriétés suivantes :

  • \overline{\overline{z}}=z
  • \overline{z+z'}=\overline{z}+\overline{z'}
  • \overline{(\frac{1}{z})}=\frac{1}{\overline{z}} avec z\neq 0
  • z\in \mathbb{R}\Leftrightarrow \overline{z}=z
  • z est un imaginaire pur \Leftrightarrow \overline{z}=-z
  • \overline{zz'}=\overline{z}\overline{z'}
  • \overline{(\frac{z}{z'})}=\frac{\overline{z}}{\overline{z'}} avec z'\neq 0
  • \overline{(z^n)}=(\overline{z}) ^n avec n\in \mathbb{N}
  • \overline{(kz)}=k \overline{z} avec k\in \mathbb{R}

III.Représentation graphique des nombres complexes

1.Affixe d’un point

Définition :

On considère le plan complexe muni d’un repère orthonormé direct (O,\vec{u},\vec{v})

On associe à tout nombre complexe z=x+iy , on associe le point M(x;y).

M est appelé le point image de z et z est appelé l’affixe du point M dans le repère orthonormé direct (O,\vec{u},\vec{v}). On note M(z) qui se lit le point M d’affixe z.

représentation graphique nombres complexes

Exemple :

Le point M d’affixe z=3+i  a pour coordonnées M(3,1).

Le point N d’affixe z=-1-i  a pour coordonnées M(-1,-1).

point affixe

2.Affixe d’un vecteur

Définition :

A tout nombre complexe z affixe du point M(x,y), on associe le vecteur \vec{w}=\vec{OM} tel que \vec{ w}\binom\,{x}{y}.et on note \vec{ w}(z), le vecteur \vec{ w} d’affixe z.

Exemples:

Le vecteur \vec{OM} d’affixe z=1+2i a pour coordonnées \vec{ OM}\binom\,{1}{2}.

Le vecteur \vec{t} d’affixe  1-3i a pour coordonnées \vec{ t}\binom\,{1}{-3}.

affixe vecteur

Propriétés :

On considère deux vecteurs \vec{w} et \vec{w'} d’affixes respectives z etz'.Le vecteur \vec{w}+\vec{w'} a pour affixe z+z'.

Le vecteur k\vec{w} a pour affixe kz avec k\in \mathbb{R}.

3.Les équations du second degré dans \mathbb{C}

Propriété :

On considère un nombre réel a.

  • Si a>0, les solutions sont z=\sqrt{a} et z=-\sqrt{a};
  • Si a<0, les solutions sont z=i\sqrt{-a} et z=-\sqrt{-a};
  • Si a=0, la solution est z=0.

Exemple :

L’équation z^2=-4 admet comme solutions dans \mathbb{C} : z=2i et z=-2i.

4.Les équations du type az²+bz+c=0

Propriété :

On considère des nombres réels a,b et c avec a\neq 0.On considère dans \mathbb{C} , l’équation (E) :  az^2+bz+c=0 de discriminant  \Delta =b^2-4ac.

  • Si \Delta>0, les solutions sont z_1=\frac{-b+\sqrt{ \Delta }}{2a}  et z_2=\frac{-b-\sqrt{ \Delta }}{2a};
  • Si \Delta<0, les solutions sont z_1=\frac{-b+i\sqrt{- \Delta }}{2a}  et z_2=\frac{-b-i\sqrt{ -\Delta }}{2a};
  • Si \Delta=0, la solution est z =\frac{ \sqrt{ \Delta }}{2a}.

Exemple :

Résoudre dans \mathbb{C}, l’équation (E) : z^2+4z+5=0.

\Delta =b^2-4ac=4^2-4\times   1\times   5=16-20=-4<0.

Les solutions sont :

z_1=\frac{-b+i\sqrt{- \Delta }}{2a}=\frac{-4+i\sqrt{4 }}{2}=\frac{-4+2i}{2}=-2+i

et z_2=\frac{-b-i\sqrt{- \Delta }}{2a}=\frac{-4-i\sqrt{4 }}{2}=\frac{-4-2i}{2}=-2-i.

5.Factorisation d’un trinôme du second degré

Propriété:

On considère des nombres réels a,b et c avec a\neq 0.Pour tout nombre z\in \mathbb{C}, on pose P(z)=az^2+bz+c.

On note z_1 et z_2 les deux solutions de P(z)=0 dans  (avec éventuellement z_1= z_2 lorsque \Delta=0).

On a pour tout z\in \mathbb{C}, P(z)=a(z-z_1)(z-z_2).

Exemple :

Reprenons l’exemple précédent, P(z)=z^2+4z+5= (z+2-i)(z+2+i).


Télécharger puis imprimer cette fiche en PDF

Télécharger ou imprimer cette fiche «nombres complexes : cours de maths en terminale S en PDF» au format PDF afin de pouvoir travailler en totale autonomie.


Télécharger nos applications gratuites Maths PDf avec tous les cours,exercices corrigés Application Maths PDF sur Google Play Store. Application Maths PDF sur Apple Store.

.

D'autres cours de maths en terminale en PDF :

  1. Raisonnement par récurrence et suites numériques
  2. Les nombres complexes
  3. Les limites et la continuité de fonctions
  4. Dérivée de fonctions
  5. Les fonctions cosinus et sinus
  6. Fonction exponentielle
  7. Le logarithme népérien
  8. Les intégrales
  9. Produit scalaire dans l’espace



Les fiches d'exercices les plus consultées

Des cours et exercices corrigés en terminale en vidéos

D'autres fiches similaires

Corrigé des exercices sur YouTube

Inscription gratuite à Maths PDF.  Maths PDF c'est 3 360 605 cours et exercices de maths téléchargés en PDF et 3 430 exercices.

Maths PDF

GRATUIT
VOIR