cours terminale

Mise à jour le 27 décembre 2019 | cours terminale  

Limites et continuité de fonctions : cours e maths en terminale S

I.Limite d’une fonction en l’infini

1.Limite finie en l’infini

Définition :

On considère une fonction f définie au moins sur un intervalle de \mathbb{R} du type ]a;+\infty[.

La fonction f a pour limite l en +\infty si tout intervalle ouvert contenant l contient toutes les valeurs de f(x) pour x assez grand.

On note alors : \lim_{x\to +\infty}f(x)=l.

limite finie

Définition : asymptote horizontale.

La droite d’équation y=l est une asymptote horizontale à C_f lorsque \lim_{x\to +\infty}f(x)=l.

Propriété : limite finie des fonctions usuelles en l’infini.

On considère n un entier naturel non nul.

\lim_{x\to +\infty} \frac{1}{\sqrt{x}}=0; \lim_{x\to +\infty} \frac{1}{x^n}=0 et \lim_{x\to -\infty} \frac{1}{x^n}=0.

2.Limite infinie en l’infini

Propriété :

La fonction f a pour limite +\infty en +\infty si tout intervalle de \mathbb{R} du type ]a;+\infty[ contient toutes les valeurs de f(x) pour x assez grand.

On note alors \lim_{x\to +\infty}f(x)=+\infty.

limite infinie

Propriété : limite infinie des fonctions usuelles en l’infini.

On considère n un entier naturel non nul.

\lim_{x\to +\infty}\sqrt{x}=+\infty; \lim_{x\to +\infty} x^n=+\infty et \lim_{x\to -\infty} x^n=-\infty pour n impair et \lim_{x\to -\infty} x^n=+\infty pour n pair.

II.Limite infinie en un réel

Définition :

On considère une fonction f définie sur un intervalle ouvert de \mathbb{R} du type ]x_0-\epsilon ;x_0[ ou ]x_0 ;x_0+\epsilon[ avec \epsilon >0 .

La fonction f a pour limite +\infty en x_0 si tout intervalle de \mathbb{R}  du type ]A;+\infty[ contient toutes les valeurs

de f(x) pour x assez proche de x_0.

On note alors \lim_{x\to x_0}f(x)=+\infty.

limite infinie en un réel

Définition : asymptote verticale.

La droite d’équation x=x_0 est une asymptote verticale à C_f lorsque \lim_{x\to x_0}f(x)= \pm \infty.

Propriété : limite des fonctions usuelles en 0.

On considère n un entier naturel non nul.

\lim_{x\to 0^+} \frac{1}{\sqrt{x}}=+\infty; \lim_{x\to 0^+} \frac{1}{x^n}=+\infty et \lim_{x\to 0^-} \frac{1}{x^n}=-\infty pour n impair et \lim_{x\to 0^-} \frac{1}{x^n}=+\infty pour n pair.

III.Opérations sur les limites

Propriété : limite d’une somme, d’un produit et d’un quotient de fonctions.

limite somme produit quotient

IV.Limite d’une fonction composée

1.Fonction composée

Définition :

Soit f une fonction définie sur E et à valeurs dans F, et soit g une fonction définie sur F.

La composée de f suivie de g est la fonction notée gof définie sur E par gof(x)=g[f(x)].

2.Théorème de composition des limites

Théorème :

Soit h la composée de la fonction f suivie de g et \alpha, \beta, \gamma trois réels ou \pm \infty.

Si \lim_{x\to \alpha }f(x)= \beta et \lim_{x\to \beta }f(x)= \gamma alors \lim_{x\to \alpha }h(x)= \gamma.

V.Limites et comparaison de fonctions

1.Théorème de comparaison

Théorème :

limites comparaisons fonctions

2.Théorème d’encadrements dit des gendarmes ou du sandwich

Théorème :

Soit deux nombres réels \alpha et l  et trois fonctions f, g et  h telles que pour tout x>\alpha, on a f(x)\leq\, g(x) \leq\, h(x).

Si \lim_{x\to +\infty }f(x)=\lim_{x\to +\infty }h(x)= l , alors \lim_{x\to +\infty }g(x)= l.

VI.Continuité d’une fonction

Propriété :

  • Les fonctions usuelles (affines, carrés, racines carrées, cubes, inverses, valeur absolues) sont continues sur tout intervalle inclus dans leur domaine de définition.
  • Toute fonction construite algébriquement à l’aide de fonctions usuelles est continue  sur tout intervalle de son domaine de définition
  • On convient qu’une flèche oblique dans un tableau de variation traduit la continuité et la stricte monotonie de la fonction sur l’intervalle considéré.
  • Un fonction dérivable sur un intervalle est continue sur cet intervalle.

VII.Théorème des valeurs intermédiaires

Théorème :

Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant deux réels a et b tels que a<b.

Si f est continue sur [a,b] alors pour tout réel k compris tel que f(a)<k<f(b), il existe au moins un réel c appartenant à [a,b] tel que f(c)=k.

théorème valeurs intermédiaires

Théorème : cas d’une fonction strictement monotone.

On considère f une fonction définie sur un intervalle I contenant deux réels a et b tels que a<b.

Si f est continue et strictement monotone sur [a,b] alors pour tout réel k compris tel que f(a)<k<f(b), il existe un unique réel c appartenant à [a,b] tel que f(c)=k.

fonction strictement monotone


Télécharger puis imprimer cette fiche en PDF

Télécharger ou imprimer cette fiche «limites et continuité de fonctions : cours e maths en terminale S» au format PDF afin de pouvoir travailler en totale autonomie.



Les dernières fiches mises à jour


Les fiches d'exercices les plus consultées

Translate »
Maths PDF

GRATUIT
VOIR
Monter